Être « Entre le zist et le zeste », c’est ménager la chèvre et le chou, être mi figue mi raisin… Un bon point de
départ pour deux acrobates désorientés qui, soudain, sont pris d’un terrible doute.

Est-ce le bon geste, la bonne figure ? Le cinéma muet et burlesque de Charlie Chaplin n’est pas loin, les situations absurdes se bousculent, les malentendus s’enchaînent de manière loufoque car il faut continuer
coûte que coûte.

Alors on invente, on dérive, on rebondit. Et on rit !…